couv60421313couv35968083

Résumé :

Pékin. Ministère de l’Administration générale de l’aviation civile. La division aéronautique du Groupe W, représentée par André Bellecourt, est sur le point de conclure une joint venture avec la Tsai Industries. Cette alliance permettrait à la division, en difficulté depuis plusieurs années, d’appréhender plus sereinement son avenir. Mais il reste un caprice de M. Tsai Huang à satisfaire pour entériner l’accord : inviter Largo Winch en personne à signer les documents. Le hic, c’est que Largo est injoignable.
Notre héros s’est provisoirement déchargé de ses obligations et vit coupé du monde dans un lieu tenu secret. Seul Simon sait comment le contacter. Dwight Cochrane le somme d’avertir son patron que l’avenir du groupe est en jeu et qu’il doit impérativement se trouver à Hong-Kong dans moins de dix jours. Largo acceptera-t-il de retourner en Chine, là même où quelques années plus tôt, il a connu les pires déboires ? Une vieille dette contractée en Birmanie et qui se rappelle à son mauvais souvenir ne lui permet plus d’hésiter. Une toile s’est tissée dans laquelle Largo n’a d’autre choix que de se précipiter…

 

Hong Kong. La division aéronautique du groupe W, représentée par André Bellecourt, conclut un accord de joint venture avec la Tsai Industries Corp. Les Chinois avaient émis le souhait que Largo Winch lui-même signe les contrats. Mais sachant que le jeune milliardaire n’a plus donné signe de vie depuis qu’il a quitté l’île de Tsai Huang, ils ont fait leur deuil de ce caprice. Pour les cadres du groupe W, Largo Winch a probablement été victime d’un naufrage ou d’un enlèvement par des pirates. Pour son fidèle ami Simon, dont l’instinct de truand lui ment rarement, ça sent le coup fourré. Pour M. Tsai Huang enfin, la question ne se pose pas : il sait pertinemment que Largo Winch croupit dans une de ses prisons…

 

Mon avis :

Voici un nouveau diptyque des aventures de Largo Winch.

On va faire court car le résumé résume très bien l’histoire. Voici notre aventurier milliardaire encore embarqué dans de drôle d’histoire à l’autre bout du monde.

Ces tomes font référence à une ancienne dette de Largo et celui ci se retrouve à devoir s’en acquitter. Bastons, humour sont encore au rendez vous avec des dessins toujours aussi beaux.

Il me tarde de lire le diptyque suivant.

Ce qui fait 2 livres en moins dans ma PAL pour le challenge de Yuka ^^

new pal 2013

Publicités