Résumé :

Harlem Est. 18 novembre. 8h28.
Ils sont tous là, dans le hall de l’entrée du lycée. Plus que quelques minutes avant le début des cours. Parmi les élèves, un adolescent prépare son arme. Le carnage peut commencer…
Quand l’inspecteur Lamar Gallineo arrive sur les lieux, c’est pour découvrir le cadavre du tueur qui a retourné son arme contre lui. L’affaire dépasse rapidement le fait divers : de nouvelles tueries ont lieu dans d’autres établissements.
Lamar doit à tout prix enrayer cette macabre épidémie. Mais les apparences sont trompeuses. Toujours.

 

Mon avis :

Un livre très court, 92 pages, qui se lit très vite.

On suit l’enquête de l’inspecteur Lamar suite à une fusillade au sein d’un lycée de Harlem Est, qui rappelle celle de Colombine. Mais elle ne sera que la première d’une série. Il faut donc agir vite pour arrêter ce « Carnages ».

Pour ma part, j’ai immédiatement reconnu le style de Maxime Chattam. (Moi, fan?? Nonnnn ^^ ). Un thriller court mais efficace qui va droit au but. Chattam réussi à nous tenir en haleine, il n’y a pas de temps mort.

Le seul point négatif, et encore, ce n’en ai pas vraiment un, vu la longueur du livre, c’est que les personnages ne sont pas assez développés alors qu’on sent un gros potentiel sur l’inspecteur de la NYPD et surtout que l’auteur est très doué pour ça.

Sinon que dire, une lecture rapide et très agréable si l’on est fan de l’auteur et du genre, car comme à son habitude, Maxime Chattam n’hésite pas nous donner tous les détails lorsqu’un meurtre est commis, alors je vous laisse imaginer pour une fusillade…

Publicités